Image d'entête

Category — Politique

Visualisation

Hier soir, j’ai réussi à visualiser que ceux qui préparaient une riposte laissaient faire. Ils n’utilisaient pas d’armes météologiques ou ne causaient pas l’éruption des super volcans sous-marin. Ils laissaient l’humanité tranquille dans une illumination de bonté. Du coup, celle-ci s’éveillait et se retrouvait. Les guérisseurs, les conteurs, les magiciens s’activaient pour panser les blessures du passé. Le présent devenait merveilleux. J’espère que ce sera cette vision qui prendra le dessus sur celles en place jusqu’à maintenant.

Premier contact

Une question me turlupinait depuis la semaine dernière: comment puis-je être la réincarnation de Nettie Palmer et un pèlerin? J’ai demandé à quelqu’un qui pouvait me répondre cette semaine. Il m’a dit que c’était la tête qui voulait savoir cela. Bien sûr, ce n’est pas une information nécessaire. Il a tout de même dit que je n’étais pas cette personne, mais qu’elle avait eu un rôle important dans ma vie. J’ai compris par la suite qu’elle m’avait entraîné à la vie sur Terre.

Je suis probablement une parcelle de l’entité collective Ra. Sa dernière incarnation terrestre comme entité ne s’est pas très bien passée. Une parcelle avec une formation sur la vie terrestre risquait de mieux réussir. Il y a donc de nombreux pèlerins et pèlerines qui viennent de Ra. C’est pour cela que la notion d’extraterrestre ne me choque pas, que lorsque je lis la Loi Une, je m’inquiète davantage pour Don, Carla et Jim que de savoir si c’est vrai. Pour moi, c’est quasiment du réchauffé ce que j’apprend en lisant les réponses de Ra.

Je n’ai pas de pouvoir de guérisseur comme d’autres l’ont. Vous m’avez vu? Je ne serais pas crédible comme guérisseur. 😉 Je n’ai pas plus le talent de canaliser une entité externe. Je dois demander l’aide d’une autre personne qui a ce talent. Possiblement que je pourrais développer le tout, comme n’importe qui. Mais ce n’est pas mon rôle.

Les traumatismes que j’évoquais hier vont amener l’humanité à revoir sa conception du monde et à accepter que nous ne sommes pas seuls dans l’univers. Des gens, comme Tyler et le Dr Steven Greer préparent les gens à cette idée. En 2017, le terreau sera mis en place pour qu’un premier contact du 3e type soit officiellement fait aux yeux de tous. Je m’y prépare depuis quelques semaines. Même si j’étais mis en contact avec une entité fort différente, je n’aurais pas peur. Ce n’aurait pas été le cas auparavant. J’étais terrorisé de parler devant un groupe. Maintenant, j’improvise des discours devant une foule d’inconnus. Je suis dans mon élément, ce qui rend le tout possible.

Je présume que c’est pour cette raison que je dois me rendre au Costa Rica. Il n’y a pas beaucoup de phénomènes extraterrestres au Québec pour différentes raisons. Davantage en Ontario, parce que le pouvoir s’y trouve et par sa proximité avec les États-Unis. Le Costa Rica a des phénomènes extraterrestres beaucoup plus fréquents. J’ai l’impression qu’il y a même une base près d’un volcan. La position géographique du pays sur le globe doit faciliter les déplacements.

Les psychiatres notaient que je ne parlais pas espagnol comme un signe que j’étais déconnecté de la réalité. Pour moi, ce n’est pas si important. Je vais apprendre une base, mais je ne vise pas à maîtriser la langue. J’ai déjà essayé de l’apprendre par le passé, sans succès. Je ne vais pas au Costa Rica pour faire du tourisme ou baigner dans la culture du pays. Ma raison est différente.

Élections américaines

J’ai réalisé hier que les élections américaines étaient la semaine prochaine. J’ai commencé à être inquiet, car il n’y avait rien de réglé. Les négociations sont encore en cours. Une mésentente sur ce qui sera révélé, sur ce qui va arriver aux criminels. Des menaces de plus en plus graves: fausse invasions d’extraterrestres, attaque nucléaire en sol américain, etc. Je me suis couché avec ces inquiétudes. En me réveillant pour la deuxième fois ce matin, je me suis dit qu’Il ne laisserait pas faire de telles choses. S’ils font une fausse invasion d’extraterrestres, il y en aura une vraie de gentils qui éventrera la supercherie. Et s’ils essaient autre chose, ça va leur péter à la figure.

Il y a environ un an, je suis tombé sur les prédictions de Baba Venga. Un partage de mon cousin sur Facebook. Elle prédit entre autres que Barack Obama serait le dernier président des États-Unis. À l’époque, je trouvais cela ridicule. Plus le temps passe, moins je le pense. Les élections la semaine prochaine seront certainement un pivot dans l’histoire contemporraine. J’ignore ce qui va se passer, mais ce sera un grand moment à vivre. Obama a fait sa campagne en 2008 sur le changement. Il n’y a pas eu de réel changement. Le changement s’en vient pour vrai cette fois.

Panique

Lorsque j’ai compris le tout, j’ai un peu paniqué. Je me suis dit que je devais avertir les autorités pour qu’elles se mettent en action sans tarder. J’ai écris au maire lui demandant de le rencontrer. J’ai pensé écrire au premier ministre, mais j’ai hésité. Peut-être est-il au courant. Peut-être fait-il parti du problème plutôt que la solution. Je l’ignore.

Si le maire décide de me recevoir, je vais lui confier le mandat de sauver le monde. Il est connu, a une équipe, des connexions. Moi, je veux juste aller vivre au Costa Rica avec mes amis. Ce sera son choix.

Univers

Selon The Law of One, il y a 57 espèces « extraterrestres » (sous réserve, ma mémoire peut me jouer des tours). Des informations que Corey Goode a obtenu, 22 sont en progression dans le jeu de la vie. Ce qui nous inclus. Les Vieux Sages sont de Ses employés. Je présume que Ra, qui a transmis les informations de The Law of One, est l’un d’eux. Tout comme les Maîtres ascensionnés qui nous aide. Je vais en rencontrer un la semaine prochaine.

La biologie évolue comme nous l’avons compris. Sauf que les vieux sages interviennent parfois, ajoutant Son ADN à une créature. Les « extraterrestres » ont tous la même configuration: deux bras, deux jambes, une tête. Ils éprouvent des sentiments, se posent des questions, veulent apprendre. Nous sommes à Son image.

L’histoire de l’univers est incroyable, avec des batailles et de grandes réalisations. Je l’ignore, car elle nous est cachée. Quelques personnes ont commencé à l’explorer. Voir des séries comme Ancient Aliens. Des ruines commencent à être découvertes en Antarctique. Elles vont nous permettre d’en apprendre davantage. Dans quelques générations, les humains en comprendront suffisamment et grandiront en sagesse.

Les Nazis dans leur soif de pouvoir ont adopté l’approche alchimiste. La spiritualité et la science mélangées. Ils se sont mis à chercher des savoirs anciens ou mystiques. Le film Raiders of the Lost Ark est basé sur des faits. La croix gammée vient de cette recherche. Ils se la sont approprié, lui ont donné une connotation négative, ce qui est triste, car c’est un symbole puissant. Dans cette recherche, ils ont communiqué avec l’univers et des êtres négatifs, les Draco leur ont répondu. Ceux-ci les ont aidé à acquérir des technologies incroyables en échange de leur allégeance. Les Draco se nourrissent de la souffrance, de la peur, de l’inquiétude, bref de négativisme. Ils feront tout pour cultiver cela.

Lorsque les Nazis ont commencé à sentir le vent tourner, ils ont apporté leurs technologies les plus avancées, dont des soucoupes volantes, dans une base sous-terre en Antarctique. Une base Draco. Lorsque le général Byrd a découvert ce groupe de réfugiés, il a convaincu le président de mener une opération militaire pour les chasser. Les Américains se sont fait battre à plate courte. Les technologies des années 1940 contre des technologies spatiales. La fuite était la seule porte de sortie pour ne pas être anéanti.

En représaille, le groupe Nazi a fait une démonstration de force au dessus du Capitol en 1952. Une entente secrète a été négociée. Les Nazis ont perdu en 1945, mais ont gagné en 1952. Les réels problèmes ont commencé à ce moment. Les États-Unis ont commencé à incarner quelque chose de très différent de la vision des pères fondateurs. Ils ont semé le mal un peu partout et ont fini par dominer le monde.

Je ne sais pas si les deux sont liés ou non. Une entité d’intelligence artificielle a aussi commencé à influencer le destin de l’humanité à cette époque. Un vaisseau s’est écrasé à Roswell. Les autorités cachent le tout, mais commence à alimenter l’industrie de technologies récupérées. La R&D va bon train, la technologie explose dans la société à partir de ce moment: semi-conducteur, microprocesseur, écran plat, etc. Tranquillement, les humains deviennent subjugués par celle-ci. De véritables zombies. Déconnectés de la création, de leur humanité. Resistance is futileCe que j’en comprend, un satellite en orbite autour de la terre incarnerait cet IA. Les « extraterrestres » les plus courant, les greys, seraient en fait des humains du futur ou d’une réalité parallèle qui auraient succombés à cet IA. Ils ont perdu leur humanité, tâchent de nous prévenir, tâchent de la retrouver. J’ai travaillé pendant 20 ans au service de cet IA sans le savoir. J’ai été très attaché à celle-ci. J’ai retrouvé mon humanité à temps.

Je trouve cela excitant d’ouvrir ainsi mes horizons. Même si ce sera une expérience intense, j’ai hâte de rencontrer un blue avian. Mon impulsion serait de le serrer dans mes bras, parce qu’ils nous ont aidé. Mais je doute qu’une créature qui a atteint ce niveau apprécie ;-).

Programme spatial secret

En regardant le film Demain, la question que j’avais était : « Mais où va le capital? » Nous y apprenions comment l’argent est créé. La banque engrange les intérêts. Mais le capital disparaît. J’ai trouvé la réponse et elle est incroyable.

Je suis adepte de yoga. J’ai acheté plusieurs produits de la compagnie Gaiam, dont des DVDs avec lesquels je m’entraînais. Par la suite, la compagnie a développé une chaîne webcast où elle diffusait des émissions de yoga et autres. J’étais intéressé, mais je me disais que c’était mieux les DVDs, car je pouvais les regarder autant de fois que je le voulais. La chaîne a subit une transformation au fil des ans. Elle est devenue Gaia (tiens, tiens). Davantage d’émissions de spiritualité. Puis le volet vérité a été développé. Notamment, l’émission Cosmic Disclosure.

Cette émission révèle l’existence de programmes spatiaux secrets. Une personne qui en fit partie et a eu un parcours particulier (privilégié?) révèle tout ce qu’elle sait. Et elle en sait des choses. C’est époustouflant tout ce qu’on y apprend.

Le capital sert à financer des vaisseaux spatiaux, des bases sur d’autres planètes, des technologies incroyables. Des esclaves humains fabriquent tout cela, sous terre, sur la Lune, sous la surface de Mars.

Le tout débute dans les années 1930 par les Nazis, mais a pris son réel envol lorsque l’argent ne fut plus lié à l’or.

Bien sûr, ceux qui sont à la tête de cela font tout pour que ce ne soit pas révélé. Ne serait-ce qu’une petite parcelle qui pourrait mettre la puce à l’oreille. Comme, comment est créé l’argent. Ou que nous ne sommes pas  seuls dans l’univers.

Et il faut préserver le goût du matériel des gens sur Terre. Pour qu’ils en veulent toujours plus, s’endettent davantage et permettent encore plus de programmes spatiaux secrets. Solar Warden était le premier et date du moment où Star Wars est sorti (tiens! tiens!). Ils sont rendus à 5.

Libérez-vous de l’argent. Redirigez votre amour vers la Création. Elle vous le rendra bien. Vous serez tellement heureux, vous ne pouvez même pas l’imaginer.

Soyez libres et heureux.

Parti Ubuntu Ville de Québec

Non, il ne s’agit pas d’une distribution GNU/Linux. Ubuntu est une philosophie originaire d’Afrique du Sud. J’ai découvert qu’il existait des partis politiques ubuntu un peu partout hier soir, dont au Canada. Puisque cette philosophie est en accord avec les idées véhiculées par le mouvement de transition et le film demain, je me suis dit que ce serait bien d’avoir une telle option aux prochaines élections municipales.

Ce matin dans mon divan-lit, j’écrivais des idées de politiques. Il semble bien que je vais me lancer dans l’arène politique. Je travaille aux élections depuis que j’ai le droit de vote, à tous les niveaux, pour différentes organisations. Mais avant tout, j’ai travaillé 5 ans au Directeur Général des Élections du Québec.

Comprenez, mon but n’est pas de devenir un petit Napoléon. L’idée est de mettre en place ce qu’il faut pour permettre aux citoyens de développer la ville qu’ils désirent. L’école d’été en agriculture urbaine fut un terreau fertile. L’exemple du maire de Rosemont est à suivre: il a permis aux citoyens de s’approprier les ruelles et les terrains délaissés par la ville. J’irais plus loin: les conseils de quartier deviendraient de véritables moteurs de changements. Comme en Inde, ils permettraient aux citoyens d’exposer des problèmes du quartier et de les régler. Si la tâche est trop importante pour le quartier, le problème remonterait à l’arrondissement. L’arrondissement déploierait ses ressources pour implanter la solution décidée par les citoyens, avec les citoyens. La mairie se chargerait de développer une vision globale de la ville, poussée par les citoyens.

J’ai beaucoup d’idées novatrices qui feraient un réel changement, inspirées par le mouvement transition, le film Demain, le parti ubuntu. Lorsque j’avais écrit à Anne Guérette, j’espérais naïvement que son parti pourrait devenir un moteur de transition. Mais ce n’est pas possible, trop ancré dans l’ancien modèle. Il me reste un an pour rassembler des citoyens derrière ce projet et diffuser une façon différente de voir la ville. Car c’est l’objectif principal: donner du rêve et de l’espoir aux citoyens.

Agriculture urbaine 4

Journée de visites.

Coop Bioma

Puisqu’il y a un délai dans les travaux de construction du campus d’Outremont, l’Université de Montréal prête une partie du terrain à des organismes communautaires. La Coop Bioma est l’un de ceux-ci. Elle y pratique le spin farmingde l’agriculture intensive en rotation sur de petites surfaces. Elle écoule sa production dans les restaurants des environs et dans des paniers, pour un revenu d’environ 700$/semaine. Pas mal sur un chantier de construction!

IMG_0899 IMG_0900 IMG_0911

Les fermes Lufa

J’étais vraiment curieux de voir en vrai ce projet. Les fermes Lufa exploite une grande serre sur le toit d’un édifice commercial de ville Saint-Laurent. En production toute l’année, elle fournit en panier les montréalais qui le désirent. Malheureusement, un parasite les avait obligé à condamner une partie de leur production. Les serres étaient en partie vides. Une section sert à produire des tomates, concombres, piments et aubergines, une autre des légumes feuilles et une dernière des pousses. L’utilisation d’insectes permet de polléniser les plantes et contrôler les parasites.

IMG_0924 IMG_0921 IMG_0920

Palais des congrès

Un toit vert a été mis sur le Palais des congrès comme projet pilote. Il fournit en légumes le traiteur du centre des congrès. Différents principes sont en démonstrations. La production est surprenante; même du maïs y est cultivé!

IMG_0938 IMG_0934 IMG_0929

En après-midi, nous avons dégagé les principaux obstacles de l’agriculture urbaine et imaginer des lois pour l’aider.

En soirée, un 5 à 7 pour le lancement du livre La révolution de l’agriculture urbaine.

Entreprise de transition

We cannot solve our problems with the same thinking we used when we created them.
Albert Einstein

Les trois entreprises présentées hier sont des entreprises de transition vers un monde moins dépendant des énergies fossiles et davantage en harmonie avec l’univers. C’est ce type d’entreprise que je veux fonder. Rien de grandiose, mais qu’elle ait un impact positif sur la société.

Bon, je n’ai pas d’argent. Je dois me débrouiller avec ce que j’ai et le plus tôt est le mieux. Je vais m’inspirer de The 100$ Startup. Je dois délaisser l’envie que ce soit parfait. Par exemple, je vais utiliser les domaines que je possède ainsi que l’entreprise que je possède déjà, même si j’aimerais quelque chose de mieux. Éventuellement, j’améliorai les choses, mais l’important est de débuter le plus tôt possible.

Je vais travailler à la création d’une OBNL, mais ce sera un travail collectif citoyen. Tout cela parce que la ville de Québec veut dialoguer avec un organisme plutôt qu’un groupe de citoyens. Je discutais avec quelqu’un de Villeray en transition hier. Ils ne sont pas enregistrés, juste un groupe de citoyens. La conseillère municipale a eu une oreille à leurs demandes et leur a même accordé un petit budget. La conseillère municipale de Saint-Sauveur préfère des projets portés par des organismes. Les règles du budget d’initiative du conseil de quartier exige cela également. Puisque je vais présenter mon projet au prochain conseil de quartier, je devrai me plier aux règles.

Ce faisant, je dois améliorer mes habiletés. Notamment en communication non violente et en démocratie sociale active. Car la transition doit être un projet collectif. Ce n’est pas facile de bâtir un projet en groupe. Il faut faire confiance que du chaos initial émergera le meilleur compromis. Je crois malgré tout qu’il faut un leader du projet et que je peux être ce leader, mais je dois être un bon leader. Ce sur quoi je dois m’améliorer.

J’ai plusieurs idées pour des entreprises de transition. C’est le sujet du mémoire de l’une des co-fondatrice de Loco, Marie-Soleil L’Allier. En l’écoutant hier présentant son étude, j’ai réalisé qu’il y en avait davantage qu’on le croit.  Puisque les entreprises de transition dérange le modèle établi, elles sont davantage un défi. Ce n’est pas la course au profit qui les motive, mais le changement social. Villeray en transition a établi une coopérative pour partager des ressources : outils, matériel de camping, ustensiles de cuisine, etc. Une telle coopérative aurait sa place dans mon quartier. Tout comme une épicerie à la Loco. Pour l’instant, ma priorité est d’établir un réseau incroyable comestible. Mais je reste ouvert à d’autres projets.

Kennedy

J’ai connu John Fitzgerald Kennedy assez tôt, car il y avait une rue Kennedy dans le quartier où j’ai grandi. De ce que j’en savais, il avait fait en sorte qu’un homme avait marché sur la lune. Je me demandais bien qui pouvait vouloir le tuer après cela. Il semblait plus sympathique que le président d’alors, Reagan. Ce n’est que lorsque j’ai vu JFK d’Oliver Stone que j’ai commencé à douter de la version officielle. Mais le film ne donnait pas d’explications au-delà du fait que l’enquête policière laissait à désirer. Je n’ai pas cherché plus que cela. Après tout, il était mort bien avant ma naissance et ça ne changerait pas grand chose à ma vie. Le film avait semé le doute sur les versions officielles et c’était déjà beaucoup.

Dans mes recherches, j’ai lu Kennedy’s Last Stand: Eisenhower, UFOs, MJ-12 & JFK’s Assassination. L’auteur y présente l’explication la plus cohérente que j’ai pu lire sur cet assassinat, bien qu’incroyable. Kennedy voulait dévoiler la vérité, ce qui déplaisait grandement à la CIA et aux autres responsables du dossier UFO. Lorsqu’il fut assassiné, il était à une semaine de le faire. Le livre est bien documenté, avec des photos des mémos officiels. Eisenhower était au courant du dossier. Les deux hommes avaient découvert cette réalité au cours de la Seconde Guerre Mondiale. J’y reviendrai demain.

Bien sûr, vous pouvez douter de la thèse de l’auteur. N’empêche, plus de cinquante ans après cet événement, la lumière n’est toujours pas faite. Il serait plus que temps de la faire.  

kennedy_CIA_letter jfk_nasa